Le succès du Livret A ne se dément pas

Reuters

— 

 Livrets A de la Caisse d'Epargne de Caen en 1999
 Livrets A de la Caisse d'Epargne de Caen en 1999 — M.DANIAU / ARCHIVES / AFP

Le Livret A a vu sa collecte augmenter à nouveau fortement en août, mois marqué par un relèvement de la rémunération du placement préféré des Français et par la poursuite des inquiétudes liées à la crise de la dette, selon des chiffres publiés mercredi par la Caisse des dépôts et consignations. 

2,9 milliards d'euros de collecte

La collecte de ce livret défiscalisé, recensé à plus de 60 millions d'exemplaires fin 2010 par la Banque de France, a atteint 2,90 milliards d'euros le mois dernier. En juillet, la collecte avait déjà bondi à 2,07 milliards, le chiffre le plus élevé depuis 11 mois.  

Fin août, l'encours total du Livret A atteignait ainsi 210,4 milliards d'euros.

Le Livret de développement durable (LDD, ex-Codevi) a enregistré quant à lui un flux positif de 0,19 milliard, donnant un encours total de 69,1 milliards d'euros.

2,25% de rémunération

Le taux de rémunération du Livret A est passé le 1er août de 2,0% à 2,25% en application des règles en vigueur depuis 1986 qui prévoient un ajustement en fonction de l'évolution des taux du marché monétaire et de l'inflation. 

Le précédent relèvement, déjà d'un quart de point, le 1er février, avait dopé la collecte en janvier et en février. 

A ces relèvements de la rémunération, qui permettent de maintenir celle-ci au-dessus du niveau de l'inflation, s'ajoute la tendance de fond, observée depuis la crise de 2008, favorable aux placements liquides et non risqués, au détriment notamment de l'assurance vie.