Libye: Total voit une reprise rapide des activités et de nouvelles opportunités

© 2011 AFP

— 

Le groupe pétrolier français Total table sur une reprise rapide de sa production en Libye, et sur de nouvelles opportunités dans le pays, indique son patron Christophe de Margerie dans un entretien à un journal allemand publié lundi.

"Nous avons de bonnes raisons de penser que nos sites de productions sont en bon état en dépit du conflit", déclare M. de Margerie au quotidien allemand Handelsblatt, "nous devrions donc reprendre rapidement l'exploitation". Au-delà des activités, Total voit "des opportunités pour de nouvelles affaires". "Nous pouvons par exemple aider à développer l'exploitation au niveau local", dit-il.

Dans ce contexte, la nationalité française du groupe "peut aider", a reconnu le patron du géant pétrolier. "Mais il n'y aura sûrement pas de transfert de contrats de concurrents, il ne faut pas rêver", tempère-t-il. En revanche "nous pourrions développer les activités de gaz naturel liquide, ou aider la société pétrolière nationale à exploiter de manière plus agressive et plus structurée ses réserves de pétrole et de gaz", ajoute-t-il. M. de Margerie a d'ores et déjà adressé un courrier au président du Conseil national de transition (CNT), qui s'emploie actuellement à former un gouvernement, afin de renforcer son partenariat avec le pays, "et la réponse était positive", a-t-il indiqué. Le groupe français veut présenter d'ici la fin de l'année aux Libyens "une liste de propositions concrètes", a ajouté le patron de Total.