Aviation: Air France-KLM va commander 50 avions à parts égales entre Boeing et Airbus

© 2011 AFP

— 

Les six candidats au débat organisé par le PS dans le cadre de ses primaires citoyennes, sur France 2, le 15 septembre 2011.
Les six candidats au débat organisé par le PS dans le cadre de ses primaires citoyennes, sur France 2, le 15 septembre 2011. — France 2

Air France-KLM va commander 50 appareils à parts égales entre les constructeurs européen Airbus et américain Boeing, pour une valeur totale de 11,3 milliards de dollars (8,1 mds EUR), afin d'assurer le renouvellement de sa flotte, affirment Les Echos à paraître vendredi.

Cette commande ferme porterait sur 25 Airbus A350-900 et autant de Boeing 787-800. Elle serait assortie d'options d'achat sur 50 autres appareils, des chiffres déjà évoqués fin juillet par le quotidien La Tribune.

Joint par l'AFP jeudi soir, un porte-parole d'Air France-KLM s'est refusé à tout commentaire. La compagnie doit annoncer vendredi matin à 08H00 sa décision, soumise à l'aval du conseil d'administration qui se tenait jeudi dans la soirée.

Pour remplacer «des avions qui arrivent en fin de vie»

Lors d'une rencontre avec la presse le 9 septembre, le directeur général d'Air France-KLM, Pierre-Henri Gourgeon avait déjà dit que la commande de la compagnie comprendrait «un maximum d'options» d'achat pour remplacer «des avions qui arrivent en fin de vie» d'ici 2018 ou 2020.

La perspective de cette commande avait suscité une polémique, après la pétition de plus de 180 députés français pressant le groupe franco-néerlandais de privilégier l'avionneur européen Airbus face à son concurrent américain Boeing.

Ces long-courriers doivent renouveler la flotte d'A340 d'Air France et de MD-11 (groupe Boeing) de KLM.