Etats-Unis: la Fed est prête à en faire plus pour la reprise

© 2011 AFP

— 

La banque centrale des Etats-Unis (Fed) est prête à intensifier encore un peu plus son soutien monétaire à la reprise de l'économie américaine, a indiqué jeudi son président, Ben Bernanke.

"La Réserve fédérale dispose d'instruments variés qui peuvent être utilisés pour augmenter son concours financier à l'économie", a déclaré M. Bernanke dans un discours à Minneapolis, dans le Minnesota (Nord des Etats-Unis).

"Nous avons discuté des mérites et des coûts relatifs de ces instruments lors de notre réunion du mois d'août", a-t-il ajouté, selon le texte de son allocution transmis à la presse.

"Mes collègues du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) et moi continuerons d'examiner" ces possibilités "à notre réunion de septembre et sommes prêts à employer ces instruments comme il convient pour favoriser une reprise plus forte dans un environnement de prix stables", a-t-il précisé.

Le texte de M. Bernanke est très semblable à celui de son discours de rentrée prononcé le 26 août à Jackson Hole, dans l'Ouest des Etats-Unis.

Mais un passage selon lequel "la plupart des mesures de politique économique pour soutenir la croissance à long terme sont d'un ressort extérieur à celui de la banque centrale" a disparu dans l'allocution de Minneapolis.

La Fed est actuellement divisée sur l'opportunité qu'il y aurait à ce qu'elle agisse davantage pour soutenir la reprise économique américaine, enlisée depuis le début de l'année.

Au risque de décevoir les attentes, M. Bernanke était apparu neutre à Jackson Hole. Son intervention de Minneapolis, quelques jours après la publication de chiffres de l'emploi décevants, laisse penser qu'il penche désormais plus en faveur d'un nouvel assouplissement monétaire que le FOMC pourrait annoncer le 21 septembre.