La Bourse de Paris se redresse, après un léger creux

© 2011 AFP

— 

La Bourse de Paris reprenait une tendance positive jeudi en milieu d'après-midi (+0,82%), après un léger creux consécutif à l'annonce de deux mauvaises nouvelles venant d'Europe et des Etats-Unis qui ont réussi à être vite compensées.

Vers 16H45 (14H45 GMT), l'indice progressait de 26,05 points pour flirter avec les 3100 points (3.099,07 points) dans un volume d'échanges de 2,03 milliards d'euros.

Après l'annonce de deux mauvaises nouvelles -- hausse des inscriptions américaines hebdomadaires au chômage et révision à la baisse des perspectives de croissance en zone euro -- le marché a perdu quelque trente points et est passé dans le rouge, alors qu'il évoluait auparavant en terrain positif.

Mais la tendance s'est stabilisée par la suite et est remontée alors que Wall Street a ouvert à l'équilibre. Les investisseurs ont également mieux examiné les chiffres des nouvelles inscriptions et ont pris acte d'une baisse inattendue du déficit commercial américain en juillet.

Le rebond des exportations en juillet "pourrait provoquer un léger coup de fouet" à l'économie américaine, a d'ailleurs souligné le courtier Capital Economic.

En Europe, l'annonce par la Banque centrale européenne d'une révision à la baisse de ses prévisions de croissance pour la zone euro a jeté un froid. Mais là également, cette mesure a été vite compensée par le fait que l'institution de Francfort s'est déclarée prête à fournir toutes les liquidités nécessaires aux banques de la zone euro.

"Nous tenons à fournir des liquidités", autant que nécessaire à l'avenir, a déclaré le président de la BCE Jean-Claude Trichet.

Total progressait de 3,33% à 33,92 euros, alors que les prix du pétrole se stabilisaient au lendemain d'une forte hausse et que le titre était aussi soutenu par le relèvement de sa recommandation par UBS.

Les banques gagnaient du terrain avec BNP Paribas (+2,65% à 32,50 euros), Crédit Agricole (+2,04% à 5,86 euros) Société Générale (+1,78% à 19,72 euros).

 

  1. Euronext (CAC 40)