La Chine aura besoin de 5.000 avions de ligne dans les vingt prochaines années

ECONOMIE Soit des contrats de 600 milliards de dollars...

T. S.

— 

Boeing, concurrent frontal d'Airbus, filiale d'EADS , table sur la  livraison de 485 à 495 avions de ligne cette année, dont 25 à 30 787  Dreamliner.
Boeing, concurrent frontal d'Airbus, filiale d'EADS , table sur la livraison de 485 à 495 avions de ligne cette année, dont 25 à 30 787 Dreamliner. — Ben Stansall AFP/Archives

Le marché chinois de l'aviation civile se montera à 600 milliards de dollars (425,8 milliards d'euros) sur les 20 prochaines années avec quelque 5.000 appareils vendus, a estimé mercredi l'américain Boeing relevant ainsi son estimation de 25% en valeur par rapport à l'an dernier.

Estimations revues à la hausse

Une part significative de la demande sera composée d'avions de taille intermédiaire et de petits porteurs, a annoncé Randy Tinseth, vice-président marketing de la division aviation civile de Boeing. Randy Tinseth avait estimé en novembre dernier le marché chinois à 480 milliards de dollars (340,7 milliards d'euros) avec 4.330 d'appareils vendus, soit un triplement de sa flotte sur les 20 prochaines années.

Boeing fait le calcul que l'enrichissement de la population en Chine et les investissements en infrastructures vont renforcer le nombre de voyages aériens dans le pays. Boeing, concurrent frontal d'Airbus, filiale d'EADS , table sur la livraison de 485 à 495 avions de ligne cette année, dont 25 à 30 787 Dreamliner.