Wall Street en net rebond à l'ouverture

© 2011 AFP

— 

La Bourse de New York a ouvert en nette hausse mercredi, redynamisée par des nouvelles encourageantes concernant la crise de la dette en zone euro et le plan que doit proposer la Maison Blanche pour relancer l'emploi: le Dow Jones gagnait 1,17% et le Nasdaq 1,51%.

Vers 15H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average prenait 129,95 points à 11.269,25 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 37,27 points à 2.511,10 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 progressait de 1,33% (15,48 points) à 1.180,72 points.

Mardi, Wall Street avait fini en baisse pour la troisième séance d'affilée, tout en résistant à la panique qui avait saisi les marchés la veille en Europe: le Dow Jones avait perdu 0,90%, le Nasdaq 0,26% et le S&P 500 0,74%.

La Cour constitutionnelle allemande a jugé légales mercredi les aides de Berlin pour lutter contre la crise de la zone euro, à savoir la première aide à la Grèce en 2010 et la mise en place du fonds de secours européen.

«Ce jugement était attendu, mais il n'en constitue par moins un soulagement», a commenté Patrick O'Hare, du site financier Briefing.com.

«En premier lieu, la Cour n'ajoute pas au chaos qui entoure les accords sur la dette souveraine en Europe, et ensuite, le marché se rend compte que rien n'est gagné d'avance sur ces questions», a-t-il ajouté.

Les places financières européennes évoluaient en forte hausse, Francfort gagnant près de 4%.

Par ailleurs, «la confiance du marché est dopée» par le discours que doit prononcer jeudi soir le président américain Barack Obama devant le Congrès, «pendant lequel il pourrait dévoiler un plan de 300 milliards de dollars», a relevé Andrea Kramer, de Schaeffer's Investment.

Le marché obligataire se repliait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans remontait à 2,031% contre 1,979% mardi soir et celui du bon à 30 ans à 3,334% contre 3,239% la veille.