La banque HSBC va supprimer 3.000 emplois en 3 ans à Hong Kong

© 2011 AFP

— 

La banque britannique HSBC a annoncé mercredi qu'elle va supprimer 3.000 emplois à Hong Kong d'ici 2014, afin de réduire ses coûts dans le cadre d'un recentrage sur les marchés émergents à forte croissance annoncé le mois dernier, lequel met pourtant l'accent sur l'Asie.

Début août, le groupe bancaire a fait savoir qu'il va supprimer jusqu'à 30.000 postes d'ici à 2013, soit près de 10% de ses effectifs et entend dégager ainsi 3,5 milliards d'économies d'ici 2013.

HSBC a aussi annoncé qu'il embauchera quelque 15.000 personnes dans les pays émergents dans les trois ans à venir, afin de profiter de la forte croissance du secteur financier en Asie, dont le groupe a tiré 59% de son bénéfice avant impôts (pour un montant en hausse de 16%) au premier semestre.

En dépit de cette stratégie, il entend supprimer ces trois milliers d'emplois à Hong Kong, a-t-il annoncé.

«Nous ne savons pas exactement combien d'emplois vont être supprimés mais nous tablons sur quelque 3.000 postes à Hong Kong, dans les trois ans à venir», a indiqué un porte-parole de la banque à Hong Kong.

Cela s'inscrit dans «le cadre de notre stratégie visant à rendre l'activité de HSBC moins complexe, plus efficace et moins bureaucratique», a ajouté la porte-parole, précisant que ces suppressions d'emplois ne modifient pas son intention d'embaucher 15.000 personnes dans les marchés émergents.

Selon la porte-parole, le nombre de suppressions d'emplois pourrait toutefois être «significativement moindre» au final, dans la mesure où la banque procèdera à des redéploiements de postes.

«Hong Kong représente le coeur du marché visé par HSBC. Nous allons continuer à brasser de l'activité et à conserver des talents sur ce marché,» a-t-elle dit.

Plus d'un tiers des quelque 300.000 salariés de HSBC travaillent en Asie.

La banque HSBC --qui contrairement à nombre de ses concurrents a traversé la crise financière de 2008 sans faire appel à l'aide de l'Etat-- a annoncé en août son intention de céder 195 de ses banques de détail aux Etats- Unis à la banque First Niagara, pour un montant estimé à 1 milliard de dollars.

HSBC va aussi céder ses activités dans la banque de détail et les cartes de crédit aux Etats-Unis à l'américain Capital One Financial Corp pour quelque 32,7 milliards d'euros.

Fondée en 1865 à Hong Kong et Shanghai en 1865, la banque HSBC a toujours son siège à Londres.