Plan pour l'emploi d'Obama: 300 milliards de mesures de soutien

© 2011 AFP

— 

Le plan de relance de l'emploi que le président américain Barack Obama doit présenter jeudi au Congrès devrait prévoir l'injection de 300 milliards de dollars dans l'économie, avec un montant équivalent d'économies, ont rapporté des médias américains mardi.

Selon CNN, citant des sources au parti démocrate, le plan prévoit quelque 300 milliards de dépenses nouvelles, et des économies du même montant.

L'agence Bloomberg indique de son côté que l'injection de fonds dans le circuit économique prendrait la forme de réductions d'impôts, de dépenses d'infrastructures et d'aides accordées aux Etats et aux collectivités locales.

Hausses d'impôts en perspective

Barack Obama devrait proposer de financer ce plan de soutien par des hausses d'impôts les années suivantes, dans le cadre du plan de réduction de la dette fédérale, qui prévoit également des réductions des dépenses. De telles mesures devraient se heurter à l'hostilité des Républicains, qui dominent partiellement au Congrès et estiment que les réductions à la fois d'impôts et de dépenses sont les meilleurs moyens de relancer l'emploi.

Le président Obama doit s'adresser au Congrès alors que de multiples indicateurs sont à l'orange, alimentant les craintes d'une replongée dans la récession trois ans après l'éclatement de la crise du crédit.

L'économie américaine a détruit autant d'emplois qu'elle en a créés en août, mettant fin à dix mois consécutifs d'embauches nettes, et le taux de chômage du pays s'est maintenu à 9,1%.