Près d'un Français sur deux doute de la solidité des banques

Reuters

— 

Près d'un Français sur deux (48%) doute de la solidité des banques françaises pour faire face à la crise financière, selon un sondage Ifop publié mercredi sur le site internet du Journal du Dimanche.

Cinquante-deux pour cent des personnes interrogées affirment leur confiance dans les établissements bancaires (contre 53% lors d'une précédente enquête en janvier 2009), tandis que 48% (46% en 2009) portent un jugement négatif sur les banques.

Au cours des derniers jours, neuf pour cent ont songé à «retirer par précaution tout ou partie» de leurs économies de leur banque, 16% ont pensé à placer par précaution tout ou partie de leurs économies dans un autre établissement que le leur.

L'enquête a été réalisée du 31 août au 2 septembre auprès d'un échantillon représentatif de 1.027 personnes selon la méthode des quotas.