LVMH prévoirait une offre sur une chaîne hôtelière indienne

Reuters

— 

LVMH, numéro un mondial du luxe, figure parmi les groupes qui envisagent de mettre sur la main sur Amanresorts International, la châine d'hôtels de luxe du promoteur immobilier indien DLF, rapporte ce mardi Bloomberg.

DLF a reçu au moins cinq offres, allant de 400 à 450 millions de dollars (320 millions d'euros) pour Amanresorts, qui possède 25 petits hôtels de luxe à travers le monde, poursuit l'agence de presse, citant des sources au fait du dossier.

Bloomberg ajoute que des fonds d'investissement s'intéressent également à la chaîne. DLF s'est refusé à tout commentaire et personne n'était disponible dans l'immédiat chez LVMH pour réagir.