Vivendi double son bénéfice net au 1er semestre après le règlement d'un différend

© 2011 AFP

— 

Le groupe français de médias et de services télécoms Vivendi a annoncé mercredi qu'il avait doublé son bénéfice net au premier semestre à 2,5 milliards d’euros, grâce à un gain net de 1,2 milliard lié au règlement d'un différend autour des titres PTC en Pologne.

Le chiffre d’affaires s’élève, sur la même période, à 14,2 milliards d'euros, en hausse de 1,9%, tandis que le résultat opérationnel ajusté (EBITA) a connu une augmentation de 3,7% à 3,3 milliards d’euros principalement grâce aux performances opérationnelles d’Activision Blizzard (jeux vidéos) et de GVT (téléphonie et internet au Brésil).

Le chiffre d’affaires semestriel de GVT a en effet progressé de 53,6% sur un an à 682 millions d’euros. Le chiffre d’affaires Internet haut débit a crû à lui seul de 88,3%.

Quant au chiffre d’affaires semestriel d’Activision Blizzard il a progressé de 9,0% à 1.857 millions d’euros, et l'EBITA a connu une hausse de 34,4% à 833 millions d’euros.

"Malgré un environnement financier et économique perturbé, nos indicateurs opérationnels sont en hausse. Nous confirmons donc nos perspectives annuelles de résultat net ajusté supérieur à 3 milliards d’euros et de dividende en progression", indique le président du directoire, Jean-Bernard Lévy, cité dans un communiqué.