L'AMF prolonge l'interdiction sur les ventes à découvert

Reuters

— 

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé jeudi dans un communiqué qu'elle prolongeait l'interdiction des prises de position courte nette sur une liste de valeurs financières françaises.

L'AMF procèdera avant fin septembre au réexamen de cette mesure, en coordination avec les régulateurs européens concernés. L'objectif est de lever cette interdiction dès que les conditions de marché le permettront et, dans la mesure du possible, de façon coordonnée.
 

Dans le même temps, l'Espagne et l'Italie ont indiqué vouloir prolonger au 30 septembre l'interdiction des ventes à découvert sur les valeurs financières.

La Belgique évaluera la levée de l'interdiction des ventes à découvert dès que les conditions de marchés le permettront, a dit le régulateur belge des marchés.

En Italie, la Consob examinera la levée de l'interdiction des ventes à découvert ou adoptera d'autres mesures en fonction des conditions de marché.
 

>> Comment fonctionne la vente à découvert