Fort rebond à l'ouverture de Wall Street

© 2011 AFP

— 

La Bourse de New York a ouvert en forte hausse lundi, après une semaine noire, stimulée par des espoirs de nouvelles mesures de soutien de la banque centrale américaine: le Dow Jones gagnait 1,54% et le Nasdaq 1,94%.

Vers 13H40 GMT, le Dow Jones Industrial Average montait de 166,50 points à 10.984,15 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 45,33 points à 2.387,17 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 progressait de 1,64% (18,48 points) à 1.142,01 points.

Vendredi, Wall Street avait fini en nette baisse, creusant ses lourdes pertes de la veille sur fond de craintes de récession. Le Dow Jones avait perdu 1,57%, le Nasdaq 1,62% et le S&P 500 1,50%. L'indice vedette new-yorkais avait chuté de 4% sur l'ensemble de la semaine dernière.

En l'absence d'indicateur macroéconomique lundi aux Etats-Unis, les investisseurs se tournent déjà vers Jackson Hole (Wyoming, ouest des Etats-Unis), où le président de la banque centrale américaine (Fed) Ben Bernanke doit prononcer vendredi un discours.

"Les attentes sont élevées", a observé Sarah Wasserman, de Schaeffer's Investment.

Le fait que M. Bernanke s'exprime, après un mois de tourmente financière, "a créé des espoirs de nouvelles mesures de relance de la part de la Fed, qui lors de la même conférence l'an dernier avait indiqué qu'elle allait lancer une nouvelle vague d'assouplissement" monétaire, a expliqué l'analyste.

Les investisseurs étaient également réconfortés par la situation en Libye, "où il semble que le régime de Mouammar Kadhafi soit sur le point de tomber", a-t-elle ajouté.

Le marché obligataire se repliait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans s'établissait à 2,121% contre 2,071% vendredi soir, et celui du bon à 30 ans à 3,429% contre 3,390%.

 

  1. Nasdaq
  2. Nyse