La Bourse de Paris gagne du terrain grâce au secteur énergétique et la Libye

© 2011 AFP

— 

La Bourse de Paris accentuait ses gains lundi en début d'après-midi, prenant 2,53%, grâce aux valeurs énergétiques et dans une moindre mesure au secteur bancaire.

A 13H44 (11H44 GMT), le CAC 40 gagnait 83,65 points à 3.100,64 points dans un volume d'échanges limité de 1,1845 milliard d'euros, ce qui accentuait la volatilité du marché.

"On rachète certains titres bradés. Il ne s'agit pas d'un rebond mais les investisseurs reprennent leur souffle au début d'une semaine qui s'annonce compliquée", commente Frédéric Rozier, gérant d'actions chez Meeschaert.

De nombreux indicateurs américains sont attendus ces jours prochains, dont les chiffres de la croissance. Tous les regards se tournent déjà vers le discours, vendredi, du président de la Réserve fédérale (Fed) Ben Bernanke, à l'affût de commentaires sur un éventuel nouveau programme d'assouplissement monétaire.

Les investisseurs retrouvaient un certain appétit pour le secteur financier. Société Générale gagnait 2,08% à 21,30 euros, BNP Paribas 1,20% à 33,13 euros et Crédit Agricole 0,10% à 6,13 euros.

"Le rebond ne se fera pas grâce aux bancaires", trop d'incertitudes demeurent sur les dettes des pays de la zone euro, juge M. Rozier.

Frédéric Oudéa, le PDG de la Société Générale, qui a perdu près de 50% de sa valeur depuis le 1er janvier, estime d'ailleurs que la nervosité autour des titres bancaires pourrait durer au moins jusqu'à la publication des résultats du troisième trimestre, fin octobre.

Total caracolait en tête du CAC 40 (+4,438% à 33,37 euros) suivi par Technip (+3,96% à 61,37 euros).

 

  1. Euronext (CAC 40)