Bernard Tapie fuit-il le fisc en Belgique?

IMPÔTS 'ancien homme d'affaires essayerait ainsi d'échapper à l'ISF et à l'impôt sur le revenu...

E.M.

— 

Bernard Tapie, en février 2010, à Paris.
Bernard Tapie, en février 2010, à Paris. — MEIGNEUX/SIPA

Bernard Tapie placerait-il son argent en Belgique pour échapper au fisc? C’est en tout cas ce que révèlent des informations publiées cette semaine par l’hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et reprises par les médias belges.

Bernard Tapie aurait ainsi créé en octobre 2010 à Bruxelles une société baptisée GBT Holding (Groupe Bernard Tapie).  Au départ dotée de 20.000 euros, l'homme d'affaires aurait transféré près de 61.000 titres de son groupe français. La société aurait actuellement un capital de 215 millions d’euros.

Exil fiscal

Une somme qui se rapproche de très près de celle qu’aurait touchée Bernard Tapie dans le règlement de l’affaire du Crédit Lyonnais, note Charlie Hebdo. Il devait ainsi recevoir près de 210 millions d’euros de la part du Trésor français mais a toujours contesté ce chiffre.

«Si ça n’est pas un exil fiscal qu’on prépare en douce, ça y ressemble fortement. À moins qu’une lucrative opération financière soit en cours», ajoute l’hebdomadaire.

Car en Belgique l’Impôt sur la fortune n’existe pas et la revente de titres de société est totalement exonérée d'impôt.