Bourse: Les valeurs bancaires en forte baisse, surtout BNP Paribas

Avec Reuters

— 

BNP Paribas accuse vendredi matin la plus forte baisse des valeurs bancaires du CAC 40 après que Goldman Sachs l'a retirée de sa liste d'achats forts (conviction buy list) et a ramené son objectif de cours de 79 à 72 euros.

Fondamentaux positifs
                                   
L'intermédiaire, qui reste à l'achat, réaffirme que BNP Paribas demeure sa valeur préférée parmi les banques françaises. Il ajoute que depuis le 20 septembre, date à laquelle il l'a intégrée à sa conviction buy list, le titre a surperformé les valeurs bancaires qu'il couvre. Le titre a ainsi perdu 14,9% alors que dans le même temps les autres banques européennes de son univers de couverture ont perdu en moyenne 29%.
                                   
Le broker explique dans une note qu'il reste à l'achat sur BNP pour deux raisons : la banque est une des plus rentables du secteur et ses fonds propres, au sens de Bâle III, dépassent le minimum requis de 7%. Vers 10h00, BNP Paribas, plombée aussi comme les autres banques par l'attente des résultats des stress test européens, perd 1,94% à 45,145 euros, Natixis  1,49%, Crédit agricole 1,26% et Société générale  0,83% tandis que le CAC 40 recule de 0,66%.