Pays Bas: Il faut obliger les banques à soutenir la Grèce-MinFin

— 

Il faut faire pression sur le secteur privé pour qu'il contribue aider la Grèce, a déclaré jeudi à la presse le ministre des Finances néerlandais, jugeant qu'il est impossible de laisser les banques participer sur la seule base du volontariat.
                                  
Jan Kees de Jager a dit au Het Financieele Dagblad que le fait que les agences de notation estiment qu'un tel scénario provoquerait un évènement de notation est un risque qu'il faut accepter de prendre. "Il faut se rendre compte que le principe d'une contribution volontaire est irréaliste. Si une contribution obligatoire des banques mène à un évènement de notation bref et isolé, ce n'est pas si dramatique car la Grèce n'est actuellement pas en mesure de se financer sur les marchés et ce, pour un certain temps", a-t-il déclaré.
                                  
Plus tôt dans la semaine, le ministre avait déclaré que les banques néerlandaises seraient prêtes à contribuer au sauvetage grec si un plan européen satisfaisant était proposé.Pays Bas-Il faut obliger les banques à soutenir la Grèce-MinFin