Les banques vont baisser les commissions sur les cartes

ÉCONOMIE es commissions vont diminuer de 20% à 50%...

Thibaut Schepman

— 

Un distributeur de billets
Un distributeur de billets — F. Scheiber / 20 MINUTES

Payer et retirer de l'argent par carte bancaire va coûter moins cher. L'Autorité de la concurrence a en effet annoncé jeudi que les banques s'étaient engagées à réduire les commissions interbancaires sur les transactions par cartes.
                                   
Dans un communiqué, l'autorité de régulation indique que les principales commissions sur les cartes bancaires vont baisser de 20% à 50% à compter du 1er octobre prochain. «La baisse substantielle de la commission sur les paiements (...) devrait enclencher une diminution des frais que les banques appliquent à leur tour à leurs clients, commerçants comme particuliers porteurs de cartes bancaires», explique dans un communiqué Bruno Lasserre, le président de l'Autorité de la concurrence, sans préciser le montant de ces réductions.

La quasi-totalité des banques facturent en effet aujourd'hui, entre 90 centimes et un euro, chaque retrait effectué dans un distributeur qui ne fait pas partie de leur réseau au delà du quatrième ou cinquième retrait de ce type, selon les cas.

Possible entente
                              
La baisse sera de 36% pour les commissions interbancaires de paiement, versées par la banque du commerçant à celle du consommateur, et de plus de 20% pour les commissions de retrait, versées à chaque retrait par la banque du porteur de la carte à la banque du gestionnaire du distributeur de billets lorsqu'il ne s'agit pas du même établissement. Pour les commissions liées aux captures de cartes, les baisses seront de 51% pour les cartes de retrait et de 44% pour les cartes de paiement.  «En fixant en commun des commissions interbancaires, le Groupement des cartes bancaires était susceptible d'être le support d'une entente entre ses membres», rappelle le régulateur.
                                   
En septembre 2010, l'Autorité de la concurrence avait condamné les principales banques françaises à près de 385 millions d'euros d'amendes pour avoir mis en place une tarification interbancaire sur les chèques préjudiciable à l'économie. Elle avait à cette occasion indiqué s'intéresser de près aux commissions sur les cartes bancaires. Pour éviter l'amende, les banques ont décidé de réduire d'elles-mêmes les commissions.