conduite à suivre en cas de panne

thibaut schepman et gilles wallon

— 

Pour éviter les surprises, il faut établir un ordre de réparation signé par le conducteur et le garagiste. Il pourra servir de base en cas de litige.
Pour éviter les surprises, il faut établir un ordre de réparation signé par le conducteur et le garagiste. Il pourra servir de base en cas de litige. — G . VARELA / 20 MINUTES

Le passage chez le garagiste coûte de plus en plus cher. Depuis une douzaine d'années, les dépenses des Français qui s'ensuivent ont augmenté de 50 %, selon l'Autorité de la concurrence, qui soupçonne des abus de la part des constructeurs et dénonce les contraintes subies par les garagistes indépendants (lire ci-dessous). Si vous tombez en panne cet été, il existe pourtant des méthodes pour limiter la facture du mécanicien.

« Obligation de résultat »
Première réflexe à avoir pour éviter les surprises : établir sur papier « un ordre de réparation, signé par le conducteur et par le garagiste », conseille Jean-Baptiste Le Dall, avocat spécialisé dans le droit des automobilistes. « Il faut y inscrire la nature exacte des réparations, leur délai, et leur coût probable. » Ce document pourra servir de base en cas de litige ou de réparation jugée excessive. La loi permet d'ailleurs à un conducteur de réclamer ses pièces usagées, pour être sûr qu'elles ont bien été remplacées. Dans ce cas, mieux vaut « noter à l'avance le numéro de série ou la référence de la pièce pour être sûr qu'on ne vous en donne pas une qui traîne dans l'atelier », remarque Edouard Barreiro, de l'association UFC-Que Choisir. Et si la réparation ne tient pas la route, un recours en justice est toujours possible : « Le garagiste a une obligation de résultat, éclaire Jean-Baptiste Le Dall. Mais il faut agir rapidement et se tourner vers son assurance pour voir si l'on bénéficie d'une aide juridique. » Même si les pièces de carrosserie coûtent très cher, il est déconseillé de les acheter sur Internet ou à l'étranger : « Vous risqueriez d'être poursuivi pour contrefaçon », avertit Edouard Barreiro. Pour les pièces « non visibles » (moteur ou freins), mieux vaut les acheter chez des garagistes indépendants, généralement moins chers. Enfin, en cas de facture trop élevée, il ne faut surtout pas jouer aux abonnés absents et laisser la voiture traîner au garage : « Au bout de trois mois, le garagiste pourra la vendre », prévient Jean-Baptiste Le Dall.