Barack Obama va s'exprimer sur les négociations budgétaires aux Etats-Unis

© 2011 AFP

— 

Le président des Etats-Unis Barack Obama va s'exprimer mardi à 16H40 (20H40 GMT) au sujet des négociations en cours avec le Congrès sur le relèvement du plafond de la dette et la lutte contre le déficit budgétaire, a annoncé la Maison Blanche.

"Le président va effectuer une brève déclaration sur l'avancement des efforts destinés à trouver une approche équilibrée afin de réduire les déficits", a indiqué la présidence, en précisant que cette intervention aurait lieu dans la salle de presse de la Maison Blanche.

Les négociations entre la présidence et le Congrès, dont les adversaires républicains de M. Obama contrôlent la Chambre des représentants, peinent à progresser, en raison notamment d'un désaccord sur la hausse de la fiscalité pour les plus aisés, souhaitée par M. Obama.

Le Trésor a prévenu que faute de relèvement du plafond de la dette par les élus d'ici au 2 août, les Etats-Unis se retrouveraient incapables de faire face à leurs obligations de remboursement, ce qui pourrait avoir des conséquences dangereuses pour l'économie.

Sous la pression de M. Obama et des républicains, la majorité démocrate du Sénat a renoncé aux congés parlementaires de la semaine du 4 juillet --fête nationale américaine--, afin de tenter de progresser dans les négociations.

De son côté, la Chambre est de retour mardi d'une semaine de vacances. Les élus des deux chambres sont donc présents pour une ultime tentative d'accord entre les deux partis.

La dette brute de l'Etat fédéral, de quelque 14.300 milliards de dollars, a atteint à la mi-mai le plafond autorisé par le Congrès et le déficit budgétaire doit atteindre 1.600 milliards cette année.

Le 29 juin, lors d'une conférence de presse, M. Obama avait appelé démocrates et républicains à sacrifier "les vaches sacrées" afin de parvenir à un accord avant de risquer un défaut de paiement aux conséquences "importantes" et "imprévisibles".