Tunisie: tourisme en crise, 3000 emplois perdus depuis janvier

© 2011 AFP

— 

Le tourisme tunisien vit sa pire année depuis son lancement dans les années cinquante, a annoncé le directeur de l'office national du tourisme tunisien (ONTT) mardi à Tunis, qui a chiffré à 3000 le nombre d'emplois perdus depuis le début de l'année.

"C'est l'année la plus dure depuis le lancement du tourisme tunisien, a déclaré Habib Ammar, directeur de l'ONTT lors d'une rencontre avec la presse au siège du gouvernement tunisien.

Les chiffres pour le premier semestre de l'année 2011 sont tous dans le rouge, a-t-il déclaré, confirmant des chiffres annoncés en juin.

Le nombre de touristes entrant a baissé de 39%. Les nuitées et le volume des revenus du tourisme ont baissé de moitié (respectivement 53% et 51%).

"Trois mille emplois ont été perdus" depuis janvier, selon la même source.

Le tourisme représente 7% du PIB tunisien et emploie quelque 400.000 personnes.

"Les réservations pour le deuxième semestre sont en baisse (52%)", a ajouté M. Ammar, soulignant que "ses espoirs étaient fondés dans les départs de dernière minute (last minute)" pour amortir le choc.

Autre niche que l'ONTT compte exploiter: le tourisme intérieur.

Ce marché a toujours été négligé car il n'est pas pourvoyeur de devises, selon les professionnels. Les Tunisiens ne représentent que "9 à 10% des nuits passées dans les hôtels", a déclaré M. Ammar.

Les transporteurs tunisiens aérien et maritime ont également subi la régression. La Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN) a enregistré un recul de 18% au premier semestre 2011 par rapport à la même période en 2010.

Idem pour Tunisair, la compagnie nationale de transport aérien, dont l'activité a freiné (20% de baisse pour les vols charters et réguliers) depuis le début de l'année 2011.

Les deux transporteurs nationaux se veulent teoutefois confiants pour la saison 2012.

Tunisair a créé 23 nouvelles liaisons hebdomadaires avec la France, son plus grand marché touristique, a indiqué Soulafa Mokadam, responsable des relations extérieures à Tunisair.

La CTN, elle, modernisera sa flotte à partir de juin 2012. Un nouveau bateau est en cours de fabrication en Corée du Sud, a annoncé Hedi Elloumi, représentant de la compagnie. L'Etat tunisien déboursera 450 millions de dinars (225 millions d'euros) pour ce bateau destiné à remplacer une embarcation vieille de 33 ans, a-t-il précisé.