Amazon.com va acquérir la librairie en ligne britannique The Book Depositary

© 2011 AFP

— 

Le distributeur sur internet américain Amazon.com a annoncé lundi l'acquisition de la librairie en ligne britannique The Book Depositary, pour un montant non rendu public.

Le bref communiqué d'Amazon.com, qui avait commencé ses activités dans la vente sur internet de livres avant d'élargir à sa palette à une grande variété de produits, ne donne aucune précision sur les modalités de la transaction.

Poursuivre notre croissance

Depuis sa base de Gloucester (sud-ouest de l'Angleterre), The Book Depositary devrait réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre de 120 millions de livres (135 millions d'euros) pour l'exercice achevé fin juin, pratiquement doublé sur un an, selon la publication spécialisée TheBookseller.com. "Avec le soutien d'Amazon, nous espérons poursuivre notre croissance et fournir un service toujours amélioré à nos lecteurs dans le monde entier", a souligné le fondateur du groupe, Andrew Crawford, cité dans le communiqué.

La société britannique, qui offre plus de six millions de titres, dispose notamment d'un site consacré au marché américain. Le site, qui met en avant dans sa communication ses livraisons sans frais de port, compte des clients dans une centaine de pays dans le monde. M. Crawford avait créé The Book Depositary en 2004. Ce dernier faisait déjà partie de l'équipe qui avait lancé le site Bookpages, lui aussi racheté par Amazon. Selon TheBookseller.com, The Book Depositary a dégagé un bénéfice opérationnel de 2,3 millions de livres l'an dernier, sur des ventes de 69 millions de livres, et comptait rester rentable cette année.