Air France veut concurrencer les compagnies low cost

ECONOMIE Pour cela la compagnie va installer des bases en province à commencer par Marseille...

© 2011 AFP
— 
Un avion de la compagnie Air France à l'aéroport d'Orly, à Paris, en avril 2010.
Un avion de la compagnie Air France à l'aéroport d'Orly, à Paris, en avril 2010. — CHAUVEAU/SIPA

Air France souhaite concurrencer les low cost en installant des bases en province - à commencer par Marseille en octobre - afin de proposer des vols directs et à prix réduits au départ de la province vers l'Europe et la Méditerranée, a expliqué le numéro 1 de la compagnie.

Dès cet automne, la compagnie compte lancer des vols entre Marseille et l'Allemagne, l'Espagne, l'Italie ou encore la Turquie, a énuméré Pierre-Henri Gourgeon, interrogé par l'AFP lors d'un déplacement au Pérou.

En France, Air France assurera des liaisons de Marseille vers Nantes ou Lille. Sur la ligne Paris-Marseille, qui souffre de la concurrence du TGV, "ça ne devrait pas changer grand chose, vous aurez toujours le même produit", a-t-il reconnu.

Billets moins chers

Après Marseille-Marignane en octobre, Air France souhaite aussi installer des bases à Nice, Toulouse ou Bordeaux en 2012.

Avec ces bases en province, Air France veut abaisser ses coûts d'environ 15% notamment pour proposer des billets moins chers. Pour cela, elle compte faire partir ses avions comme son personnel de province directement, et non plus de Paris.

Si ce schéma "réussit, il peut nous apporter 4 millions de passagers en plus" des 45 millions passagers transportés par an, a estimé M. Gourgeon.

La compagnie doit encore trouver un accord avec les pilotes et le personnel naviguant commercial (PNC). Avec les pilotes "on est très proche d'un accord", avec les PNC "les discussions sont plus tardives", a expliqué M. Gourgeon.