Dette: Les Etats-Unis sont en «zone dangereuse», prévient un conseiller d'Obama

© 2011 AFP

— 

Les Etats-Unis se trouvent dans une «zone dangereuse», a prévenu jeudi un proche conseiller de Barack Obama, se faisant l'écho des craintes de la Maison Blanche que le plafond de la dette américaine ne soit pas relevé avant la date fatidique du 2 août.

«Nous nous trouvons dans une zone dangereuse», a souligné David Plouffe, un des plus proches conseillers du président américain, sur la chaîne NBC.

14.300 milliards de dollars de dette brute

La date du 2 août, fixée par le secrétaire au Trésor Timothy Geithner comme limite pour relever le plafond de la dette, est «une vraie échéance», a martelé David Plouffe.

Selon le Trésor, après cette date, les Etats-Unis ne seront plus en mesure de faire face à ses remboursements d'emprunts si le Congrès n'a toujours pas voté le relèvement. La dette brute de l'Etat fédéral s'élève à quelque 14.300 milliards de dollars. Les républicains, qui contrôlent la Chambre des représentants, conditionnent leur vote à l'adoption de coupes budgétaires drastiques.

Mercredi, Barack Obama avait lui aussi mis en garde le Congrès contre des conséquences «importantes» et «imprévisibles» pour les Etats-Unis si jamais ses membres ne parvenaient pas à un accord sur le relèvement du plafond de la dette.

«Nous avons du pain sur la planche»

Pour essayer de sortir de l'ornière, les sénateurs américains vont du reste travailler pendant le week-end prolongé du 4 juillet, jour de la fête nationale américaine.

«Nous avons du pain sur la planche. Nous serons en session», a déclaréce  jeudi le chef de la majorité démocrate au Sénat, Harry Reid. «L'obstacle est trop raide et le temps qui nous reste est trop faible pour gaspiller ne serait-ce qu'un instant», a-t-il ajouté.