Bruxelles autorise LVMH à racheter Bulgari

© 2011 AFP

— 

La Commission européenne a autorisé jeudi le groupe de luxe français LVMH, dirigé par l'homme d'affaires Bernard Arnault, à prendre le contrôle du joailler-horloger italien Bulgari, estimant que la transaction ne poserait pas de problème de concurrence en Europe.

"L'acquisition ne modifiera pas de manière significative la structure de la concurrence sur les marchés concernés, étant donné que Bulgari ne détient que des parts de marché limitées et que LVMH restera confronté à une concurrence effective de la part de plusieurs autres fabricants d'articles de luxe", explique Bruxelles dans son communiqué.

L'opération, amicale, avait été annoncée en mars.

Bernard Arnault a proposé à la famille actionnaire de Bulgari d'échanger ses 51% dans le capital du groupe italien contre 3,5% du capital de LVMH.

Le groupe français lancera ensuite une offre publique d'achat sur les actions de Bulgari détenues par des actionnaires minoritaires, au prix de 12,25 euros par action.