Ouverture du premier G20 agricole à Paris

© 2011 AFP

— 

La réunion des ministres de l'Agriculture du G20 s'est ouverte jeudi à Paris avec pour objectif de parvenir à un accord sur la régulation des marchés agricoles et contre la volatilité des prix afin d'éviter de nouvelles crises alimentaires.

La France, qui préside ce G20 agricole, le premier du genre, milite pour une grande transparence des marchés.

Les ministres des vingt économies les plus puissantes de la planète vont tenter d'aplanir jeudi matin leurs différences et de s'entendre sur un plan pour s'attaquer à la hausse des prix alimentaires.

"Les discussions avancent", a-t-on indiqué jeudi matin dans l'entourage du ministre français de l'Agriculture Bruno Le Maire. "Les négociations au niveau des experts se sont terminées hier (mercredi) vers 01H00 du matin (23H00 GMT)", a-t-on ajouté. Le résultat de ces discussions est maintenant sur la table des ministres, a-t-on ajouté de même source.

Cet éventuel compromis devrait porter sur cinq points, précise-t-on de même source: L'augmentation de la production mondiale, la transparence sur le niveau des stocks mondiaux, la coordination des politiques en cas de crise, les aides aux pays pauvres et la régulation des marchés agricoles.

Les prix des matières premières ont atteint des niveaux historiques en début d'année, poussés par l'absence d'information sur les stocks mondiaux, des craintes de pénurie, les aléas climatiqus ou encore l'arrivée massive des acteurs financiers sur les marchés.