Saab affirme ne pas pouvoir payer son personnel

Reuters

— 

Saab a annoncé ce jeudi qu'il ne pouvait verser les salaires du personnel, faute de financements.

Le constructeur automobile suédois et sa maison-mère Swedish Automobile (ex-Spyker) discutent toujours pour obtenir des financements à court terme, couvrant notamment l'éventualité d'une cession/crédit-bail des actifs immobiliers de Saab récemment annoncée.

Chômage technique

«On ne peut toutefois garantir le succès de ces discussions ou l'octroi des financements nécessaires», explique Saab dans un communiqué.

 Swedish Automobile a accepté ce mois-ci une proposition de renflouement de Saab soumise par deux sociétés chinoises, Zhejiang Youngman Lotus Automobile et Pangda. Les problèmes de financement à long terme seraient résolus par cette proposition si elle était approuvée par les autorités chinoises et européennes.

L'usine Saab de Trollhattan, dans le sud de la Suède, est en chômage technique deux autres semaines au moins, pendant que le constructeur discute avec ses fournisseurs

Le titre Swedish Automobile a dégringolé de plus de 12% à l'ouverture des Bourses européennes.