Areva: Anne Lauvergeon a-t-elle refusé une indemnité de départ?

NUCLÉAIRE lle a rencontré Nicolas Sarkozy après l'annonce de son remplacement...

E.M.

— 

L'ancienne présidente du directoire d'Areva, Anne Lauvergeon, lors d'une interview à Paris en mai 2011.
L'ancienne présidente du directoire d'Areva, Anne Lauvergeon, lors d'une interview à Paris en mai 2011. — GILLES BASSIGNAC/JDD/SIPA

Nicolas Sarkozy a décidé la semaine dernière de remplacer la présidente du directoire d’Areva, Anne Lauvergeon, après dix ans de bons et loyaux services.  

Cette dernière a rencontré lundi le chef de l’Etat et aurait refusé une indemnité de départ équivalente à deux années de salaire, selon des informations publiées par Challenges.

Mais sur son fil Twitter, le rédacteur en chef de Rue89, Pascal Riché, a toutefois nuancé ces propos. Selon lui, Anne Lauvergeon n'a refusé que le bonus proposé par Nicolas Sarkozy mais devrait accepter l'indemnité d'un million et demi d'euros accordée par le directoire du groupe.

Le conseil de surveillance d'Areva se réunit ce mardi pour entériner la désignation de Luc Oursel, le numéro deux d’Areva comme nouveau président du directoire.