Bactérie tueuse: François Fillon invite les Français «à savourer le concombre»

AGRICULTURE Les ventes se sont effondrées depuis la vague d'intoxication alimentaire...

E.M. avec Reuters

— 

François Fillon lors d'un déplacement à Guérande le 10 juin 2011.
François Fillon lors d'un déplacement à Guérande le 10 juin 2011. — SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA

Le Premier ministre, François Fillon, a salué vendredi la mise hors de cause du concombre dans l'épidémie mortelle provoquée par la bactérie Escherichia coli (E. coli). Il a invité dans le même les Français à en consommer.

Graines germées

Des graines germées produites dans une ferme bio du Land de Basse-Saxe sont la cause la plus probable de l'épidémie, ont annoncé les autorités allemandes sur la foi de nouvelles données.
                                   
«Cela met donc complètement hors de cause le concombre, comme d'ailleurs le gouvernement français le disait depuis plusieurs jours», a souligné le Premier ministre lors d'un déplacement à Guérande (Loire-Atlantique).

Maraîchers français

«C'est une bonne nouvelle pour les maraîchers, en particulier ceux de cette région des Pays de la Loire à laquelle je suis particulièrement attaché», a ajouté le Premier ministre. «Et je voudrais profiter de l'occasion qui m'est donnée pour inviter tout le monde à savourer le concombre qui ne représente aucun danger», a-t-il précisé.
                                   
La source de l'épidémie avait été attribuée à tort par les autorités sanitaires allemandes à des concombres espagnols. Des maraîchers de la région nantaise ont détruit lundi dix tonnes de concombres invendus depuis le début de l'épidémie.