Bactérie tueuse: L'Espagne veut être «dédommagée à 100%» par l'Allemagne

EUROPE Les autorités allemandes avaient mis en cause les concombres produits en Allemagne...

T.S

— 

Des concombres sur un marché de Hambourg, le 26 mai 2011.
Des concombres sur un marché de Hambourg, le 26 mai 2011. — Marius Roeer/SIPA

L’Espagne va demander à être «dédommagée à 100%» par Berlin pour les pertes subies par ses producteurs de fruits et légumes. C’est ce qu’a annoncé lundi à la télévision espagnole la ministre espagnole de l'Agriculture Rosa Aguilar, qui va défendre cette position mardi lors d’un Sommet européen exceptionnel consacré au sujet. Elle a même assuré qu’elle se réserve «le droit de lancer une action légale» si le pays n’obtient pas satisfaction, sans préciser quel type de recours pourrait exercer l’Espagne. La ministre maintient donc sa fermeté face aux autorités allemandes, qui avaient mis en cause les concombres produits en Espagne comme possibles vecteurs de la bactérie à l’origine de plusieurs décès en Europe avant de se rétracter.

200 millions d'euros?

Reste à s’entendre sur le coût au secteur, que les producteurs espagnols chiffrent lundi à 200 millions d’euros par semaine pour la seule Espagne, leader européen du secteur.

La Fédération des produits de fruits et légumes espagnols (Fepex) estime lundi avoir subi une paralysie d’une semaine des ventes et une baisse de 35% des prix. Ils mettent en cause l’attitude des autorités allemande et européenne, et notamment «l’absence d’une rectification claire et totale» de leur part.