Wall Street ouvre en baisse

Reuters

— 

Wall Street a ouvert en baisse ce lundi, les investisseurs s'attendant à une séance volatile au cours de laquelle l'indice S&P 500 pourrait tester ses plus bas d'avril, en réaction à la multiplication des signes de ralentissement de l'économie américaine.

Le S&P 500, indice large et très suivi par les gérants de fonds, a perdu 4,5% de sa valeur par rapport à un plus haut atteint en mai. Il se traite désormais à un niveau proche d'un plus bas de six semaines après avoir enfoncé des supports techniques clés.

Quelques instants après l'ouverture, le Dow Jones perdait 0,18%, soit 21,95 points, à 12.129,31 le S&P 500 se repliait de 3,34 points, soit 0,26%, à 1.296,82 et le Nasdaq reculait de 0,10%, soit 2,86 points, à 2.729,92.

Aux valeurs, les bancaires sont à la peine, Bank of America reculait de 1,33%, tandis que JPMorgan perdait 0,98%. Apple prenait au contraire 0,5%, les investisseurs saluant l'imminence de la prochaine sortie publique de Steve Jobs, qui suspend momentanément son congé maladie pour présenter l'iCloud, le dernier né des produits Apple.