Wall Street finit en baisse, pénalisée par la banque et l'énergie

© 2011 AFP

— 

La Bourse de New York a fini en baisse lundi, pénalisée par le repli des valeurs bancaires et énergétiques, après une séance hésitante en l'absence de publications économiques majeures: le Dow Jones a perdu 0,50% et le Nasdaq 1,11%.

Selon des chiffres définitifs, le Dow Jones Industrial Average a abandonné 61,30 points à 12.089,96 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, 30,22 points à 2.702,56 points. Les deux indices ont terminé à leurs plus bas niveaux depuis le 23 mars.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a reculé de 1,08% (ou 13,99 points) à 1.286,17 points.

"Les financières ont entraîné le marché à la baisse, avec des mouvements assez brutaux", a indiqué Gregori Volokhine, de Meeschaert New York.

Valeur entrant de la composition de l'indice Dow Jones, Bank of America a lâché 3,99% à 10,83 dollars. JPMorgan Chase a perdu 2,50% à 40,53 dollars, Citigroup 4,47% à 38,07 dollars.

L'action Wells Fargo a reculé de 2,23% à 26,26 dollars après une recommandation négative de la part d'un analyste reconnu, Richard Bove de Roschdale Securities.

Au-delà des commentaires négatifs, les institutions bancaires souffraient de "l'impression qu'elles vont devoir augmenter leurs fonds propres", sans amélioration du marché de l'immobilier, a expliqué Gregori Volokhine.

Le marché n'arrivait ainsi pas à se relever après cinq replis hebdomadaires consécutifs.

"Il semble que le marché essaie de s'accrocher, mais cela va demander beaucoup de tests" autour des seuils de résistance, a estimé Peter Cardillo, d'Avalon Partners.

Après une semaine riche en indicateurs, peu de chiffres sont attendus cette semaine: le principal rendez-vous économique est la publication du Livre Beige de la Réserve fédérale, compte-rendu de conjoncture de la banque centrale américaine.

Le secteur de l'énergie a également subi de fortes pertes, sur fond de baisse des prix du pétrole.

Au sein du Dow Jones, le pétrolier Chevron a perdu 1,31% à 99,68 dollars et ExxonMobil 1,10% à 80,29 dollars.

La Cour suprême des Etats-Unis a donné son feu vert à des actionnaires de la société de services pétroliers Halliburton (-4,46% à 48,04 dollars) qui veulent constituer une action en nom collectif contre le groupe américain qu'ils accusent de fraude.

Le secteur technologique, résistant en début de séance, a finalement fléchi. Le titre Apple a finalement reculé (-1,57% à 338,04 dollars) après une conférence de presse très attendue. Le PDG du groupe, Steve Jobs, a dévoilé un nouveau service de stockage de données en ligne gratuit nommé iCloud lors de la conférence pour programmeurs de logiciels du fabricant informatique américain.

Le loueur de voitures Dollar Thrifty (-2,28% à 81,83 dollars) a indiqué que son conseil d'administration avait recommandé unanimement aux actionnaires du groupe de ne pas répondre à l'offre de rachat lancée par le numéro un mondial du secteur, Hertz (-3,07% à 14,84 dollars), qui propose 72 dollars par action.

Hertz est revenu à la charge début mai après avoir vu que son concurrent Avis (-4,48% à 15,99 dollars) - qui avait fait l'an dernier une offre alternative plus élevée que la sienne - n'avait toujours pas réussi à obtenir de feu vert des autorités.

Le marché obligataire a reculé. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans est monté à 3,002% contre 2,997% vendredi soir, et celui du bon à 30 ans à 4,262% contre 4,231%.

  1. Nasdaq
  2. Nyse