Novartis: feu vert de l'UE pour le Lucentis contre l'oedème maculaire

© 2011 AFP

— 

Le groupe pharmaceutique suisse Novartis a obtenu le feu vert de l'Union européenne pour son médicament Lucentis destiné au traitement de l'oedème maculaire consécutif à l'occlusion veineuse rétinienne (RVO), a-t-il annoncé lundi.

Le médicament, approuvé par le Commission européenne, a démontré dans des études cliniques qu'"il améliore la vision et la qualité de vie" des patients atteints par cette maladie des yeux, a précisé le groupe dans un communiqué.

"Le traitement par laser peut apporter une amélioration partielle pour les patients atteints d'un oedème maculaire de la branche veineuse rétinienne (BRVO), mais nombre d'entre-eux ne retrouvent pas la vue", a souligné Ian Pearce, ophtalmologue au Royal Liverpool University Hospital, cité dans le communiqué.

"Pour les patients atteints d'un oedème maculaire de la veine centrale (CRVO), le traitement par laser n'est pas considéré comme étant effectif et le pronostic est pire que pour le BRVO", a-t-il ajouté.

Pour le directeur de la division pharmaceutique de Novartis, David Epstein, "le Lucentis a démontré qu'il était une thérapie importante pour les personnes avec des maladies oculaires difficiles à soigner".

Le Lucentis est un médicament co-développé par Novartis et son concurrent Roche. Sa filiale américaine Genentech détient les droits commerciaux pour les Etats-Unis, tandis que Novartis les détient pour le reste du monde.

A la Bourse suisse, les investisseurs ont favorablement accueilli cette annonce, le titre Novartis prenant 0,38% à 53,35 francs suisses, dans un marché un léger recul de 0,05% à 07H31 GMT.

Pour les analystes de Vontobel, Novartis dispose désormais du premier médicament homologué dans l'UE en mesure de traiter les deux formes de l'oedème maculaire (BRVO et CRVO).

Le Lucentis, qui a dégagé au premier trimestre des ventes de 444 millions de dollars (303,2 millions d'euros), devrait à terme enregistrer un chiffre d'affaires de 2,4 milliards, selon Vontobel.