Les immatriculations de voitures neuves ont baissé de 8,3% en mai

E.M. avec Reuters

— 

Pour le deuxième mois consécutifs, les immatriculations de voitures neuves en France ont accusé en mai une baisse, la fin de l'effet prime à la casse continuant de pénaliser le secteur.
                                   
Les nouvelles immatriculations dans l'Hexagone ont reculé de 8,3% en mai, à nombre de jours ouvrables comparable (CJO), par rapport à mai 2010 à 197.784 unités, a annoncé mercredi le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA). Toujours en données corrigées, elles avaient enregistré un recul de 6,8% en avril.
                                  
Sur les cinq premiers mois de l'année, les immatriculations automobiles restent en hausse de 4,4% en données brutes et de 1,5% en CJO grâce à l'élan imprimé par les dernières primes à la casse.
                                   
En données brutes, les immatriculations de PSA Peugeot Citroën ont progressé de 12,5% en mai et celles du groupe Renault ont plongé de 18,2%.