Total s'essaie aux stations discount

— 

Haut de gamme depuis toujours, le géant des stations-service Total (4 300 points de vente en France) semble s'essayer, en toute discrétion, à un changement de pratique commerciale. La compagnie teste actuellement dans 45 stations un nouveau positionnement low-cost, aux tarifs très proches des pompes à essence de supermarchés, mais avec la même offre complémentaire (café, confiseries, gonflage des pneus ou journaux, etc.) que dans une station ordinaire.
L'expérimentation, révélée hier par La Tribune, n'annonce en rien un changement de grande ampleur, assurait hier le service communication du groupe. Mais Total, qui présente en moyenne les prix les plus chers de France, cherche tout de même la parade face à l'érosion des ses ventes aux particuliers (- 40 % entre 2002 et 2009). Avec leurs services limités et leur prix planchers, les stations-service de supermarchés représentent 60 % du marché français des carburants. Les pétroliers « historiques » compensent pour l'instant par leurs offres aux professionnels et leur présence quasi exclusive sur le réseau autoroutier. Si elle perdure, la crispation actuelle sur les prix du carburant pourrait pourtant les inciter à revoir leurs tarifs à la baisse.G. W.