Dominique Strauss-Kahn: Sa liberté et la procédure judiciaire vont lui coûter cher

JUSTICE La facture devrait s'élever à plusieurs millions de dollars...

Elsa Meyer
— 
L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn lors de son audition au tribunal de Manhattan le 19 mai 2011, à New York alors qu'il est accusé de «tentative de viol».
L'ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn lors de son audition au tribunal de Manhattan le 19 mai 2011, à New York alors qu'il est accusé de «tentative de viol». — SIPA USA/SIPA

Dominique Strauss-Kahn a été officiellement inculpé jeudi d’agression sexuelle et de tentative de viol. Le juge a toutefois accepté de le relâcher mais il est assigné à résidence à New York.

>> Revivez l'audience au tribunal en intégralité par ici

Et cette liberté conditionnelle va lui coûter cher. Entre la caution, les mesures de sécurité et les avocats, la facture va très vite grimper alors que le procès est prévu pour le mois de septembre.

Une caution et un dépôt de garantie

Par crainte de le voir fuir les Etats-Unis, le juge Michael Obus a imposé jeudi d’importantes conditions financières. DSK a dû s’acquitter d’une caution d’un million de dollars en liquide, «par chèque ou par virement bancaire», a indiqué à 20Minutes, Denis Chemla, avocat au barreau de Paris et New York.

Il faut ajouter à cette somme cinq millions de dollars de dépôt de garantie couverts par une société d’assurance. Le couple devrait hypothéquer sa maison de Washington pour que la société accepte de les couvrir.

Cette somme ne sera utilisée que si DSK ne respecte pas les conditions de sa remise en liberté. Et «normalement, la caution d’un million de dollars lui sera rendue une fois le procès terminé. A la fin de l’affaire, une éventuelle amende et des coûts de procédure pourront cependant être déduits», analyse pour 20Minutes Denis Dethomas, avocat au barreau de New York et Paris.

Un appartement à Manhattan

Anne Sinclair a loué un appartement à New York qui a dû être validé par la société de sécurité Stroz Friedberg, proposée par la défense.

L’adresse est tenue secrète mais selon les médias américains, le couple pourrait vivre dans le quartier huppé de l'Upper East Side. Le couple pourrait loger au Bristol Plaza pour un loyer de 14.000 dollars par mois selon la chaîne américaine ABCNews.

Le site du Bristol Plaza précise quant à lui qu'un appartement avec deux chambres coûte 14.200 dollars par mois.

Des vigiles et un bracelet électronique

Le juge a également imposé des mesures de sécurité drastiques à la charge de DSK.  

Son appartement sera truffé de caméras et il sera surveillé 24h sur 24h et 7 jours sur 7 par un ou plusieurs vigiles de la société Sroz Friedberg. L'ancien patron du FMI portera aussi à la cheville un bracelet électronique muni d'un GPS.

Au total selon ses avocats, le coût pourrait atteindre les 200.000 dollars par mois. Interrogé par 20Minutes, Daniel Katz, directeur d’une société de sécurité privée, estime cependant que la facture approcherait plutôt les 80.000 dollars.

Les avocats

Pour le défendre, DSK a choisi deux ténors du barreau de New York, Benjamin Brafman et William Taylor, qui ont déjà engagé des détectives privés.

Entre les frais de cette enquête et leurs honoraires, «cela va coûter très cher à DSK. Le facture est difficile à évaluer mais elle pourrait aller jusqu’à cinq millions de dollars. Pour l’affaire Monica Lewinsky, Bill Clinton aurait ainsi dépensé entre sept et huit millions de dollars», précise Denis Chemla.