Chine: La sécheresse aggrave la pénurie d'électricité et crée de l'inflation

© 2011 AFP
— 

La sécheresse qui sévit dans le centre de la Chine aggrave la pénurie d'électricité et pousse les prix à la hausse dans la deuxième économie mondiale, rapportent mercredi les médias chinois et des analystes. La province du Hubei (centre) connaît sa plus grave sécheresse en un demi-siècle et près d'un demi-million de personnes y rencontrent actuellement des problèmes d'accès à l'eau potable, selon le China Business News.

Près de 70.000 réservoirs d'eau à travers la province sont à sec ainsi que de nombreux petits cours d'eau dans les régions montagneuses de cette province, ce qui va diminuer les récoltes de céréales et affecter l'acquaculture d'eau douce, dont le Hubei est le premier producteur en Chine, selon le quotidien économique. Cette situation "va probablement pousser à la hausse l'indice des prix à la consommation", estime le journal, citant des experts.

Inflation sur les produits agricoles

Pékin est préoccupé par la hausse des prix qui a atteint 5,3% en avril après avoir culminé à 5,4% le mois précédent, et plus particulièrement par celle des prix alimentaires, qui dépasse 10% sur un an. La légère amélioration du mois dernier est due à une baisse du prix des légumes entre mars et avril et ne devrait pas durer, selon Ma Wenfeng, un analyste du cabinet consultants spécialisé CNAgri à Pékin. Parce que les prix des produits agricoles repartent à la hausse et que ceux "des produits industriels maintiennent une croissance plutôt rapide", cet expert prédit une inflation entre 5,2% et 5,4% pour le mois de mai.

La sécheresse aggrave aussi la pénurie d'électricité dont souffre régulièrement l'économie chinoise. L'énergie hydraulique est la deuxième source d'énergie en Chine après le charbon. Depuis dimanche, les turbines du barrage des Trois Gorges sur le Yangtsé, le plus grand du monde, ne peuvent plus tourner à pleine capacité alors que le niveau du réservoir est tombé, a indiqué le China Daily. En avril déjà, la production de la plupart des centrales hydrauliques du Hubei avait fortement chuté, selon des chiffres de la Commission nationale au développement et à la réforme cités par le quotidien de langue anglaise. Depuis le mois de mars, des coupures d'électricité ont dû être organisées dans plusieurs des provinces les plus industrialisées du pays comme le Guangdong (sud), le Jiangsu et le Zhejiang (est), entre autres.