Quatre anciens dirigeants de l'ex-Rover privés du droit d'être dirigeants

© 2011 AFP

— 

Les quatre dirigeants qui étaient à la tête du constructeur britannique Rover au moment de sa faillite qui a coûté plus de 6.000 emplois ont été privés dimanche de leur droit à occuper des fonctions directoriales pour 4 à 6 ans, a annoncé un porte-parole de leur compagnie.

MM. Peter Beale, Nick Stephenson, John Edwards et John Towers étaient directeurs de la Phoenix Venture Holdings company qui avait racheté MG Rover, à Birmingham, pour 10 livres symboliques en 2000.

Les "quatre de Phoenix" étaient aux commandes lorsque le géant de l'automobile s'est effondré en 2005 avec des dettes de 1,3 milliard de dollar alors que les directeurs s'étaient attribués des salaires et pensions colossaux, atteignant 40 millions de dollars.

Cette décision de la compagnie Phoenix intervient après une longue enquête gouvernementale sur la faillite de MG.