Total va mettre la main sur l'américain SunPower pour croître dans le solaire

© 2011 AFP

— 

Le groupe français Total va prendre dans son giron le fabricant américain de panneaux solaires SunPower en lançant une OPA amicale de 1,38 milliard de dollars sur 60% de son capital afin de créer un "leader mondial de l'énergie solaire", ont annoncé jeudi les deux groupes.

Le groupe pétrolier français, plus grosse capitalisation du CAC 40 à plus de 100 milliards d'euros jeudi soir, va lancer une OPA sur 60% des actions de SunPower au prix de 23,25 dollars en numéraire, valorisant l'ensemble du groupe californien à 2,3 milliards de dollars (environ 1,5 milliard d'euros).

Cette proposition représente une prime de 46 ou 49% sur le cours de mercredi soir selon le type d'action.

Le montant par titre pourra être revu à la baisse, au pro rata, si plus de 60% des actions sont apportées à l'offre qui devrait être lancée dans les 10 jours ouvrés à venir, selon le communiqué.

SunPower conservera son équipe dirigeante, mais l'accord prévoit que "Total nommera la majorité des administrateurs au conseil d’administration de SunPower (...). Ce contrat précise également les conditions d’acquisition par Total d’actions supplémentaires de SunPower", selon le communiqué commun.

Enfin, Total apportera de la puissance financière au groupe américain en garantissant une partie de ses futures dettes, à hauteur de un milliard de dollars.

"L’accord de garantie financière prévoit que Total garantisse, à hauteur de 1 milliard de dollars, les obligations de remboursement de SunPower au titre des lettres de crédit qui seraient émises pendant les cinq prochaines années pour le développement des activités de centrales solaires et grandes toitures à l’échelle mondiale", selon le communiqué.

"Le soutien du groupe Total permettra à SunPower de réduire son coût du capital et de lui offrir un accès plus large à des financements non garantis", poursuivent les groupes.

"Ces dernières années, Total a mis en oeuvre une stratégie dans les énergies renouvelables" pour "être un acteur majeur intégré", a commenté Philippe Boisseau, directeur général, Gaz et Energies Nouvelles de Total.

"Depuis plus de deux ans, nous avons étudié de nombreuses opportunités d’investissement dans ce secteur. SunPower nous est apparu comme le meilleur choix pour la qualité de ses équipes, sa technologie de pointe, sa gestion des coûts, sa stratégie d’intégration verticale avec notamment sa présence dans l’aval", a-t-il poursuivi.

"SunPower va connaître une croissance forte dans les dix prochaines années, croissance que Total accompagnera en tant que partenaire stratégique", a-t-il poursuivi, jugeant qu'il y aurait de "nombreuses synergies" à dégager entre les deux groupes "tout en préservant le dynamisme et l'innovation qui caractérisent la culture d'entreprise de SunPower".

Côté américain, Tom Werner, le directeur général de SunPower a estimé que "Total nous aidera à accélérer notre croissance et à renforcer notre position dans le secteur de plus en plus concurrentiel de l'énergie solaire".

Total s'est lancé dans l'énergie solaire en 1983 à travers ses participations dans les sociétés Photovoltech et Tenesol. Il a d'ailleurs annoncé le 14 avril qu'il allait prendre l'intégralité du capital de cette dernière (à l'exception des activités outre-mer) qui était jusqu'ici détenue à 50/50 avec EDF.

Total est aussi actionnaire minoritaire de plusieurs sociétés américaines développant des technologies utilisées dans l'industrie solaire, telles que Konarka ou AE Polysilicon.