FED: Bernanke compte poursuivre la politique de soutien à l'économie US

Reuters

— 

Ben Bernanke, président de la Réserve fédérale, a laissé entendre mercredi que la banque centrale américaine n'était guère pressée de retirer ses mesures de soutien à l'économie au vu du «trou très, très profond» dans lequel se trouve encore le marché de travail aux Etats-Unis.

La Réserve fédérale a par ailleurs révisé en hausse sa prévision d'inflation pour 2011 et revu à la baisse celle en matière de croissance, tout en se montrant guère inquiète au sujet de la hausse des prix à la consommation sur le long terme.

Peu avant cela, la banque centrale américaine avait annoncé mercredi qu'elle aurait bouclé son nouveau programme d'assouplissement quantitatif ("QE2") de 600 milliards de dollars d'ici la fin du trimestre en cours, soit au mois de juin, comme prévu.

Première conférence de presse

Pour la première fois en près d'un siècle d'histoire de la Réserve fédérale, son président a tenu une conférence de presse à la suite d'une décision de politique monétaire. Ben Bernanke, dont l'intervention a été très suivie par tous les acteurs des marchés financiers au point qu'elle a ralenti les échanges sur le New York Stock Echange, a déclaré que la hausse du produit intérieur brut (PIB) avait vraisemblablement été légèrement inférieure à 2% au premier trimestre.

Au sujet du calendrier d'un début de cycle de durcissement monétaire, déjà entamé par la Banque centrale européenne, Ben Bernanke a suggéré que cela n'interviendrait pas avant quelques mois.