Les objectifs budgétaires présentés au Parlement avant d'être transmis à Bruxelles

© 2011 AFP

— 

Les ministres de l'Economie et du Budget, Christine Lagarde et François Baroin, ont présenté mercredi aux sénateurs le programme de stabilité budgétaire que la France transmettra par la suite aux autorités communautaires à Bruxelles.

Dans ce débat, qui devait être suivi d'un vote en début de soirée, Mme Lagarde et M. Baroin ont rappelé la stratégie "de maîtrise stricte et durable de la dépense publique". "Notre objectif est de ramener le déficit en deçà de 3% du PIB (produit intérieur brut) en 2013", contre plus de 7% en 2010, en passant par 5,7% en 2011 et 4,6% en 2012, a rappelé M. Baroin.

Le 12 avril, le Fonds monétaire international (FMI) a avancé des chiffres différents: 5,8% en 2011, 4,9% en 2012 et 4% en 2013. L'objectif de 3% ne serait atteint qu'en 2014, selon le FMI.

"Nous tiendrons chaque années nos engagements jusqu'en 2013", a répété François Baroin à un an de l'élection présidentielle.

Comme chaque année depuis 2007, l'effort passe notamment par la poursuite du non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, soit "environ 30.000 emplois à temps plein" dans le budget 2012.

Par ailleurs, le gouvernement maintiendra "une augmentation annuelle des crédits au maximum égale à l'inflation", a poursuivi M. Baroin.