La Fed sort de son silence

E.M. avec Reuters

— 

Depuis près d’un siècle, cela n’était jamais arrivé. Mais le président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke,  a décidé mercredi d’organiser la première conférence de presse de l’histoire de l’institution.

Il devrait profiter de l’occasion pour expliquer la stratégie monétaire des Etats-Unis.

Politique monétaire

Depuis mardi, la Fed a ouvert mardi sa réunion de politique monétaire qui se poursuit mercredi. Et Ben Bernake devrait soutenir que l'économie américaine a toujours besoin des mesures de soutien engagées lors de la crise financière.

Cette opinion a été contestée par certains membres de la Fed qui craignent un relèvement trop tardif des taux d'intérêt, tandis que d'autres banques centrales, comme la BCE, se sont déjà engagées sur la voie d'un resserrement monétaire.

Taux d'intérêts

Les taux d'intérêt directeur de la Fed devraient donc être maintenus mercredi à leur niveau exceptionnellement bas compris entre 0% et 0,25%, pour «une période prolongée», selon l'expression consacrée.

Le point presse de Ben Bernanke, prévu à 20h15 heure de Paris, sera une tentative de l'institution pour dire plus clairement ce qu'elle a en tête.

La presse devrait ainsi tenter d'obtenir davantage d'informations sur le calendrier monétaire de la Fed et sur les méthodes envisagées pour procéder à un futur resserrement monétaire.