«La France très heureuse de soutenir un Italien», s'engage Nicolas Sarkozy

T.S avec Reuters

— 

La France sera très heureuse de soutenir un candidat italien à la présidence de la Banque centrale européenne, a déclaré mardi Nicolas Sarkozy.

«La France très heureuse de soutenir un Italien à la présidence de la Banque centrale européenne», a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Rome.  Citant Mario Draghi , actuel gouverneur de la Banque centrale italienne, il a ajouté : «Nous ne le soutenons pas parce qu'il est Italien, nous le soutenons parce que c'est un homme de qualité.»   Le mandat de l'actuel président de la BCE Jean-Claude Trichet prend fin fin octobre et le président réagissait au conflit économique qui couve entre la  France et l'Italie, notamment suite à la tentative d'OPA de Parmalat par Lactalis.