L'euro repart à la hausse, sur un marché prudent avant la Fed

© 2011 AFP

— 

L'euro regagnait du terrain face au dollar mardi, sur un marché sans grand volume sur fond de retour progressif des opérateurs après les congés de Pâques, et prudent avant le début de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed).

Vers 09H00 GMT (11H00 à Paris), l'euro valait 1,4616 dollar contre 1,4572 dollar lundi à 21H00 GMT.

L'euro progressait également face à la devise nippone à 119,49 yens contre 119,28 yens lundi.

Le billet vert se stabilisait face au yen à 81,75 yens contre 81,82 dollars la veille.

"Le dollar reste sous pression avant l'annonce de la décision de politique monétaire de la Fed mercredi et la première estimation du produit intérieur brut (PIB) américain pour le premier trimestre jeudi", observait Michael Hewson, analyste chez CMC Markets.

La banque centrale américaine devrait maintenir son taux d'intérêt directeur entre zéro et 0,25%, un niveau exceptionnellement bas auquel il est fixé depuis décembre 2008, une mesure qui avait été mise en place afin de redonner vigueur à l'économie du pays alors en profonde récession.

Par ailleurs, le programme de rachat de 600 milliards de dollars de titres de dette du Trésor lancé en novembre devrait aller à son terme prévu en juin, conformément au souhait de la majorité des membres de la Fed.

Les marchés attendent également de voir, pour la première fois de l'histoire de cette institution quasi centenaire, le président de Fed répondre aux questions des journalistes après une réunion du comité de politique monétaire.

La première conférence de presse de la Fed sera d'autant plus scrutée du fait de "récentes prises de bec publiques entre membres de la Fed partisans d'un resserrement monétaire et ceux favorables à une politique très accommodante, et du récent abaissement de la perspective sur la dette publique américaine par (l'agence de notation financière) Standard and Poor's", expliquait M. Hewson.

En attendant la Fed, les cambistes guetteront mardi l'indice de confiance des consommateurs américains du Conference Board attendu à 14H00 GMT. Un bon chiffre serait "au mieux un signe d'une stabilisation de la confiance des consommateurs, et une poursuite de la reprise", mais pas suffisant pour relâcher la pression sur le billet vert, anticipaient les analystes de Commerzbank.

De son côté, "l'euro pourrait encore accentuer son rebond... si l'impact des inquiétudes sur la santé budgétaire des pays de la périphérie de la zone euro continue de diminuer", commentaient les analystes de la banque Lloyds.

Vers 09H00 GMT, la livre britannique reculait face à la monnaie unique européenne à 88,57 pence pour un euro mais progressait face au billet vert à 1,6500 dollar.

La monnaie helvétique gagnait du terrain face à la devise européenne à 1,2814 franc suisse pour un euro comme face au billet vert à 0,8747 franc suisse pour un dollar, un nouveau sommet historique.

L'once d'or valait 1.504,65 dollars contre 1.504 dollars jeudi soir. L'once d'or est montée lundi sur le marché au comptant jusqu'à 1.518,32 dollars, un nouveau sommet inédit.