Sarkozy veut une prime obligatoire pour les salariés

POLITQUE C'est ce qu'avance «Le Figaro»...

M.P.

— 

Le président de la République Nicolas Sarkozy lors de son intervention à l'Assemblée des maires des Ardennes, à Renwez, le 19 avril 2011.
Le président de la République Nicolas Sarkozy lors de son intervention à l'Assemblée des maires des Ardennes, à Renwez, le 19 avril 2011. — AFP PHOTO / ERIC FEFERBERG

Sarkozy a tranché et mis fin aux hésitations de son équipe gouvernementale. La fameuse prime que le gouvernement veut distribuer aux salariés des entreprises versant des dividendes sera obligatoire, annonce Le Figaro sur son site internet. Du moins, dans les entreprises de plus de 50 salariés et si les dividendes sont en hausse par rapport à 2010.

Le patronant va râler

Pour les entreprises de moins de 50 salariés, la prime sera donc facultative. «Le montant jusqu'auquel elles bénéficieront de l'exonération de cotisations sociales promise mardi par le chef de l'Etat n'a pas été arrêté (...) mais devait faire l'objet dans la soirée d'ultimes discussions entre les ministères du Travail et de l'Économie», précise le journal.

Le chef d’Etat a tranché lors d’une réunion d’arbitrage mercredi à l’Elysée. Et il a tranché dans un sens plus radical que ce qu’avaient annoncé Christine Lagarde et François Baroin, qui parlaient, eux, de «négociations obligatoires» entre direction et salariés, rappelle le journal. Cet arbitrage devrait déplaire fortement au patronnat, qui s’était élevé contre le principe.