Le gouvernement japonais s'inquiète de la chute du tourisme

E.M. avec Reuters

— 

Les autorités japonaises s'inquiètent de la chute du secteur du tourisme dans l'archipel, notamment auprès des touristes asiatiques, en raison de craintes liées au séisme et à la catastrophe nucléaire de Fukushima.

Chute du tourisme

En mars, le nombre de visiteurs étrangers a dégringolé de moitié par rapport à 2010. Il s'agit de la baisse la plus forte enregistrée depuis les premières compilations de statistiques touristiques remontant à 1961.

Sur un an, c'est la première baisse enregistrée de ce secteur depuis octobre 2009, précise l'Office national du tourisme (JNTO).
                                   
«Nous sommes dans une situation très difficile mais nous faisons tout notre possible pour montrer que notre pays est toujours debout et sûr», a expliqué le directeur du JNTO, Hiroshi Mizohata, lors d'une conférence de presse mercredi.
                                   
«C'est vrai qu'il y a toujours des répliques et que nos réacteurs nucléaires connaissent des problèmes», a-t-il admis.

Disneyland de Tokyo

En 2010, le nombre de touristes avait atteint un niveau record de 9,44 millions de visiteurs étrangers.

Le parc d'attraction Disneyland de Tokyo, fermé après le séisme et le tsunami, a rouvert ses portes vendredi dernier.  (Elaine Lies, Jean-Loup Fiévet pour le service français, édité par Gilles Trequesser)