USA: pas de "plan crédible" pour réduire le déficit

© 2011 AFP

— 

Le chef économiste du Fonds monétaire international (FMI), Olivier Blanchard, a estimé que les Etats-Unis "manquaient d'un plan crédible, à moyen terme, pour réduire leurs déficits budgétaires", dans une interview au journal Le Monde daté de jeudi.

"Il y a des raisons d’être inquiet", déclare Olivier Blanchard, interrogé sur les mesures d'assainissement budgétaires prises par les Etats-Unis, alors que l'agence de notation Standard and Poor's a décidé lundi de placer la dette à long terme du pays sous perspective "négative".

Selon lui, "les Etats-Unis manquent d’un plan crédible, à moyen terme, pour réduire leurs déficits budgétaires" et si "le discours du président Barack Obama, prononcé le 13 avril, va dans la bonne direction", les "décisions concrètes restent à prendre".

Pour le chef économiste du FMI, "le débat entre les deux partis (républicain et démocrate) qui s’est conclu le 8 avril par un plan d’économies de 39 milliards de dollars (27 milliards d’euros) était insuffisant".

"Le fossé idéologique est énorme entre démocrates et républicains sur la façon de traiter le problème", souligne-t-il.

Lundi, Standard and Poor's a fait passer de "stable" à "négative" sa perspective sur la note de dette de l'Etat fédéral, estimant qu'il y avait une chance sur trois pour qu'il perde sa note maximale, "AAA", dans les deux ans à venir.

Le président Barack Obama et son secrétaire au Trésor Timothy Geithner ont cependant souligné mardi qu'ils ne laisseraient pas cela se produire.