Zone euro: L'inflation revue en hausse à 2,7% en mars

© 2011 AFP

— 

L'inflation a accéléré plus que prévu en mars dans la zone euro, à 2,7% sur un an après 2,4% en février, a indiqué ce vendredi l'office européen des statistiques Eurostat, dans une deuxième estimation.

Dans une première estimation, publiée fin mars, Eurostat donnait un indice à 2,6% en mars.

L'inflation dépasse encore les 2%

L'inflation dépasse ainsi pour le quatrième mois consécutif le seuil de 2% surveillé par la Banque centrale européenne (BCE), chargée de veiller à la stabilité des prix. La BCE vise sur le moyen terme une inflation légèrement inférieure à 2%.

La hausse des prix à la consommation avait été de 2,2% en décembre, dépassant le seuil de 2% pour la première fois depuis fin 2008, puis de 2,3% en janvier.

La BCE a relevé son principal taux directeur

Pour juguler ces pressions inflationnistes naissantes, la BCE a relevé début avril son principal taux directeur à 1,25%, une hausse qui devrait être suivie par d'autres au cours de l'année, selon les économistes.

L'inflation, dopée notamment par la hausse des prix de l'énergie, est à son plus haut niveau dans la zone euro depuis octobre 2008, où elle avait atteint 3,2%.

Elle avait ensuite été de 2,1% en novembre 2008, avant de revenir durablement sous la barre des 2% et même passer temporairement en territoire négatif courant 2009.

Envolée des prix du pétrole en cause

Comme les mois précédents, l'augmentation des prix à la consommation est due pour beaucoup à l'envolée des prix pétroliers. D'après Eurostat, les carburants pour le transport, les combustibles liquides, l'électricité et le gaz sont les composantes qui ont eu le plus fort effet à la hausse sur l'indice. Dans l'ensemble des 27 pays de l'UE, l'inflation a atteint 3,1% en mars, après 2,9% en février.

Dans le détail, la Roumanie est le pays de l'UE qui a enregistré la plus forte inflation en mars (8%), suivie de l'Estonie (5,1%), la Bulgarie et la Hongrie (4,6% chacun). L'Irlande enregistre l'inflation plus faible (1,2%).

Les deux premières économies de la zone, l'Allemagne et la France, affichent respectivement des taux à 0,6% et 0,9%. Sur un mois, les prix ont augmenté en février de 1,4% dans la zone euro et de 1,1% dans l'ensemble de l'UE.