Renault: Carlos Ghosn pas sur la sellette selon l'audit

Avec Reuters

— 

L’audit commandé pour faire la lumière sur la fausse affaire d'espionnage chez Renault  ne préconise pas le départ du PDG Carlos Ghosn, a indiqué lundi le ministre de l'Industrie Eric Besson. Renault tient dans l'après-midi un conseil d'administration au cours duquel doivent être présentées les premières conclusions de l'audit. Interrogé sur une possible démission de Carlos Ghosn, Eric Besson a répondu, à l'issue d'une réunion à Bercy sur les prix de l'énergie: «Ce n'est pas, je crois, ce que l'audit recommande.»

Interrogé sur le sort de Patrick Pélata, numéro deux du groupe automobile, le ministre a dit: «Je n'ai pas à jeter des noms en pâture. C'est le conseil d'administration et pas l'Etat qui décide et (...) notre rôle n'est pas de dire: telle ou telle personne est responsable.»